À propos de nous


Nous offrons :


Pour les adultes :

  • Sécurité alimentaire (cuisines collectives, autres projets alimentaires)
  • Programme de récupération en supermarchés en collaboration avec Provigo et IGA
  • Accréditation pour la distribution de l’aide alimentaire sur le territoire témiscamien
  • Milieu de formation en intégration sociale
  • Consultation et éducation budgétaire

Pour les enfants et les familles :

  • Arbre de Noël
  • Paniers de Noël
Mission

Lutter contre la pauvreté sur le territoire Témiscamien.

Plusieurs programmes sont mis en place pour répondre aux besoins de ces gens afin d’améliorer leur qualité de vie, de les informer et les soutenir.

C’EST QUOI LA PAUVRETÉ ?

« Phénomène multidimensionnel, la pauvreté ne se limite pas à l’insuffisance de ressources    matérielles.  En fait, la pauvreté, vue comme un ensemble de privations matérielles et sociales, réfère à un certain nombre de déficits : scolarisation insuffisante, faible préparation au marché du travail, connaissance déficiente des possibilités qui demeurent ouvertes, vulnérabilité par   rapport à la perte de confiance en soi, au stress, à la désaffiliation sociale et à la détresse psychologique, à l’isolement social et à l’absence de réseaux d’entraide. »

(Conseil de la santé et du bien-être du Québec)

 « La pauvreté est à la fois un phénomène économique, social et culturel.  Du point de vue économique, elle consiste en la privation de biens essentiels répondant aux besoins vitaux : se nourrir, se loger, se vêtir.  Du point de vue social, c’est l’absence de contrôle sur les institutions et la dévalorisation.  Du point de vue culturel, c’est l’imposition de valeurs des classes dominantes, la dépendance, la frustration!  La pauvreté n’est donc pas uniquement une privation de biens matériels — nourriture, logement, vêtements — et de biens culturels — loisirs, instruction, communications — mais aussi une absence de contrôle et de pouvoir social. »

(Conseil supérieur de l’éducation du Québec)

Nos Valeurs

Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

Historique

Fondé en 1987, le Regroupeme d’entraide sociale du Témiscamingue fut mis en place par un noyau de personnes prestataires de la sécurité du revenu (2-3 mères monoparentales) vivant des difficultés croissantes dans leurs relations avec le Centre Travail Québec.  Appuyé dans leur démarche par un organisateur communautaire, l’organisme avait comme mot d’ordre : solidarité et franchise. 

Le 25 novembre 1987, l’organisme obtient sa charte. Le comité provisoire, formé depuis décembre 1986, procède à sa première assemblée générale ainsi qu’à l’adoption des  règlements généraux et de l’élection d’un conseil d’administration.  À cet instant,  l’organisme a pour mission première la défense de droits des personnes assistées sociales en apportant un soutien personnel en information, références, accueil et accompagnement en menant des actions collectives sur la pauvreté en milieu rural, la lutte aux préjugés et  l’amélioration des mesures et des programmes de développement social.

En 1989, soit deux ans plus tard, un emplacement est offert gratuitement à l’organisme et a comme principale ressource humaine : le bénévolat.  Un projet de Santé Bien-Être Canada permet, à cette époque, l’embauche d’un coordonnateur ainsi que de deux (2) personnes afin d’effectuer une recherche sur la qualité de vie des personnes assistées sociales au Témiscamingue.  Le résultat de cette recherche permet d’obtenir une subvention de Développement de l’employabilité afin de procéder à l’embauche de trois ressources dont un agent de bureau et deux (2) agentes de développement permettant ainsi d’offrir des services adaptés aux besoins de la clientèle sur tout le territoire témiscamien.

En 1991, suite à une démarche auprès du député de l’époque, M. Rémi Trudel, l’organisme obtient une reconnaissance financière de la Régie Régionale de la Santé qui devient un financement récurrent.

En 1994, une proposition d’amendements à la charte est approuvée afin d’actualiser et de remplacer la mission première : « Défense de droits ». C’est le 5 août 1994, que l’organisme reçoit sa nouvelle charte qui a maintenant une nouvelle mission soit de regrouper toute personne au Témiscamingue vivant dans un contexte de pauvreté.

En 1995, plus de 2 800 personnes vivent sous le seuil de la pauvreté, soit 17 % de la population  témiscamienne.  La moyenne régionale est de 14,5 %.  Tenant compte de ces données, nous  constatons l’importance du REST au Témiscamingue. 

En 1997, aucun soutien ni coordination sont présents au sein de l’équipe.  Considérant le besoin et la demande grandissante de la population, il en résulte une équipe débordée !  L’équipe se limite à une seule personne responsable de l’accueil ainsi que d’une animatrice pour les cuisines collectives.  Le besoin d’une permanence au sein de l’organisme  est priorisé dans les demandes de subvention.  Dans l’espoir d’une réponse favorable, le REST survit grâce au bénévolat.

Aujourd’hui, l’équipe se compose d’une directrice générale ainsi que de quatre employés permettant ainsi d’offrir un service de qualité aux gens et familles à faible revenu !

Équipe

Annick Strasbourg
Directrice générale
direction@restemis.org

« La direction de l’organisme est la personne responsable de la protection des renseignements personnels.  Pour la joindre, appelez au 819-622-0765 # 200. »


Camille Giroux
Formatrice en intégration sociale
formatrice@restemis.org
819-622-0765 # 205


Intervenant et responsable de l’aide alimentaire :
aidealimentaire@restemis.org
819-622-0765 # 201
Cell : 819 629-7666


Jacques Chalifoux et Yolande
Préposés à la récupération en supermarchés


 

Membres du conseil d’administration

  • Marie-Pier Bibeau
  • Guylaine Brassard
  • Nancy Cossette
  • Djanie Groulx
  • Hélène Morand
  •  

Actualités et Activités

Coordonnées

Tél : 819 622-0765
Fax : 819 629-3123
direction@restemis.org

721, Route 101 Nord
Duhamel-Ouest
Québec – J9V 2E2

Heures d’ouverture

Lundi au jeudi : 8h00 à 16h00

6 + 15 =