Milieu de formation
Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

 

Transformation et récupération de denrées

« Récupération et transformation », c’est quoi ?

Sous la supervision, le  programme est dispensé selon un calendrier préétablit agrémenté par diverses activités permettant de réaliser plusieurs apprentissages :

« Dépenser mieux »

Atelier sur le budget aidant à mieux  planifier leurs dépenses et développer de meilleures habitudes budgétaires.  « Gérer son budget n’est pas de dépenser moins, mais de dépenser mieux ! »

« Qui suis-je ? »

Apprendre à mieux se connaître, se comprendre et s’accepter.

Hygiène personnel et alimentaire

Soins personnels, sociaux et professionnel ainsi que l’hygiène et la salubrité alimentaire

Formation spécifique selon les besoins

Chaque participant exprime les sphères où il désire développer des compétences.

Visites de milieux de travail

Visites de milieux de travail, connaître les exigences et le fonctionnement.

OBJECTIFS

Axé sur le développement socioprofessionnel, ce programme permet aux participants de :

– développer leurs habiletés de travail;

Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

 – développer la confiance en soi et en les autres;

– favoriser l’acquisition d’outils;

– établir des liens vers les ressources du milieu;

 – travailler en équipe;

– encadrement personnel et professionnel;

– favoriser l’échange et l’entraide;

– briser l’isolement;

– développer leur réseau social.

Et tout cela, dans un but bien précis, intégrer le marché du travail ! 

Les participants acquièrent des compétences et connaissances leur permettant éventuellement  d’accéder à un emploi.  

COMMENT PARTICIPER !

Le Milieu de Formation, c’est pour tous !

Il existe plusieurs moyens d’y participer :

1. Emploi-Québec (PAAS Action)

  • Être prestataire d’assistance-emploi et approuvé par un agent d’aide à l’emploi  vous donnant ainsi droit à une allocation supplémentaire de 130 $ / mois pour votre participation;
  • Être présent à raison d’environ  18 heures / semaine ou trois (3) jours / semaine.

2. Service de l’Éducation des Adultes (CSLT)

  • Sur une base volontaire, dans le cadre du Service en formation à l’intégration sociale, dans lequel le participant se fixe des objectifs personnels à acquérir.
  • Il est demandé aux participants de fournir une copie de leur certificat de naissance et carte d’assurance maladie.
  • La formatrice en poste bénéficie de formations particulières pertinentes pour ensuite transmettre de nouveaux outils aux  participants.

3. Mesures incitatives

  • Bons d’achats d’épicerie ou de pharmacie variant de 100 $ à 125 $ mensuellement.
Stimulation précoce (PACE)

STIMULATION PRÉCOCE 3 – 5 ANS

Depuis 2008, le Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue dispense du programme de la stimulation précoce. Ce programme a pour but de favoriser le développement optimal des enfants de 3 – 5 ans  présentant une ou des difficultés dans l’une ou plusieurs sphères de développement et qui habitent dans le secteur du Témiscamingue.

Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

OBJECTIFS

Pour atteindre le but général du programme, deux (2) objectifs spécifiques sont à réaliser et ce, avec l’aide d’une éducatrice spécialisée, soient :

  • Qu’à la fin d’une session, les enfants participant améliorent les sphères de développement où une ou des difficultés ont été dépistées parmi les sept (7) suivantes :
  1. Cognitif
  2. Langagier
  3. Motricité fine
  4. Motricité globale
  5. Pré-écriture
  6. Socio-affectif
  7. Autonomie
  • Qu’à la fin d’une session, les parents appliquent davantage de moyens pour stimuler leur enfant dans leur milieu de vie;

CLIENTÈLE

Nous devons préciser les cibles afin de répondre à la clientèle en besoin. 

Clientèle visée :

  • Enfants de 3 – 5 ans présentant une ou des difficultés dans une ou plusieurs sphères afin de les supporter dans leur développement;Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue
  • S’il y a liste d’attente, les enfants de 4 ans sont priorisés :
    • qui sont plus près de la rentrée scolaire;
    • habitant une famille monoparentale;
    • habitant dans une famille vivant sous le seuil de la pauvreté;
    • habitant dans une famille dont les parents sont faiblement scolarisés.

INTERVENTIONS

Les interventions commencent :

  • par la réception des références du Centre de santé et des services sociaux, suite au dépistage du 3 ans, fait par des professionnels;
  • sur demande du parent observant un besoin chez son enfant (si des places sont disponibles).

Suite aux références reçues, une éducatrice spécialisée planifie une rencontre à domicile avec les parents et l’enfant afin d’expliquer l’organisation du programme et compléter divers formulaires.

Des groupes d’environ six enfants sont ensuite formés et les rencontres ont lieu à raison de deux fois la semaine pour une durée de deux (2) heures et se déroulent dans un enchaînement d’activités éducatives permettant de stimuler les différentes sphères de développement.

Le transport est assuré par le parent.  Les frais de déplacement sont remboursés pour chaque transport effectué (aller/retour).

Sécurité alimentaire
rmRegroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

Le Regroupement d’Entraide Sociale assume le mandat de la sécurité alimentaire par la mise en place d’initiatives favorisant l’autonomie alimentaire.

« La sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment et en toute dignité, un accès physique et économique à une nourriture suffisante, salubre et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et leurs préférences alimentaires pour mener une vie saine et active. »

L’élément le plus déterminant en sécurité alimentaire relate que chacun puisse se procurer, en tout temps, une quantité suffisante d’aliments sains et nutritifs pour mener une vie saine et active.  Lorsqu’on ne peut répondre à cette priorité, l’individu se retrouve dans un état « d’insécurité alimentaire ».  La disponibilité des aliments est une condition essentielle !

 

L’insécurité alimentaire c’est :

  • Choisir entre son loyer et son alimentation;
  • Se priver pour nourrir ses enfants;
  • Partir à l’école sans avoir déjeuné;
  • S’inquiéter d’un manque de nourriture;
  • Être contraint dans ses choix alimentaires affectant la qualité nutritionnelle.

ENGENDRANT UN STRESS CONSIDÉRABLE !

Le programme en sécurité alimentaire offre présentement trois (3) services :

1.      Aide alimentaire

2.      Cuisines collectives

3.      Programme de Récupération en Supermarché

Tout autres projets innovateurs pourraient être mis en place.

1.    AIDE ALIMENTAIRE

Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

« Qu’est-ce qu’on mange ? »  Voilà une expression bien populaire aux oreilles de tous… Pourtant, tous les jours, des foyers ne se demandent pas ce qu’ils vont manger, mais plutôt s’ils vont manger.

Depuis 2000, le Regroupement d’Entraide Sociale assume le mandat de la distribution de l’aide alimentaire sur tout le territoire témiscamien.  Au Témiscamingue, deux (2) comptoirs alimentaires sont à la disposition de la population soit au Centre de bénévolat Lac-Témiscamingue pour le territoire du Témiscamingue et l’Association Place au Soleil couvre le secteur sud soit Témiscaming.  Ces deux comptoirs sont sous la responsabilité du Regroupement d’Entraide Sociale.

Qu’est-ce qu’un dépannage alimentaire ?

Le dépannage alimentaire consiste en un soutien alimentaire, par le don de denrées périssables et non périssables dispensé aux personnes et familles à faible revenu ou qui vivent temporairement des situations précaires difficiles. Le dépannage alimentaire n’assume pas la sécurité alimentaire, mais il soulage la faim et répond à un besoin immédiat de nourriture.

Qui a recours au service ?

Il n’existe pas de profil type unique.  Les personnes aidées sont :

  • des familles avec des enfants;
  • des personnes à l’emploi dont le salaire ne suffit pas à couvrir les besoins de base;
  • les personnes qui reçoivent des prestations d’aide sociale ou d’assistance emploi;
  • des personnes temporairement sans revenus;
  • des personnes vivant des situations particulières précaires.

Chaque cas est unique !

Fonctionnement

Le service est disponible tous les mercredissur rendez-vous et ce, durant toute l’année.  Pour bénéficier du service ou s’inscrire, les gens doivent contacter le comptoir alimentaire de leur territoire et prendre rendez-vous.  Lors de la rencontre, les critères d’admissibilité sont vérifiés (entre autre le critère financier et la preuve de résidence).  Une seule demande de dépannage alimentaire par personne est autorisée aux trente (30) jours.

Pour toute information ou pour prise de rendez-vous, vous pouvez contacter un des comptoirs alimentaires suivants du Témiscamingue :

Centre de bénévolat

Duhamel-Ouest, Qc

819-629-3124

Association Place au Soleil

Témiscaming, Qc

819-627-1505

 

2.    CUISINES COLLECTIVESRegroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

Nous soutenons les groupes de cuisines collectives présents sur le territoire et encourageons fortement la formation de nouveaux groupes.

Une cuisine collective c’est …

Un petit groupe de personnes qui met en commun, temps, argent et compétences pour confectionner, en quatre étapes (planification, achat, cuisson et évaluation), des plats économiques sains et appétissants. 

Les participants choisissent ensemble des recettes, dressent la liste d’épicerie et font les achats.  Ensuite, ils concoctent collectivement leurs mets assaisonnés d’humour et de fierté. 

Ceci les aide à améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs familles. Il s’agit d’une démarche de fierté, de dignité et de prise en charge qui se réalise à l’intérieur d’un groupe de travail valorisant et stimulant.

Plus que de la cuisine !

La cuisine collective c’est un lieu privilégié d’éducation populaire

Les valeurs suivantes y sont partagées telles que :

  • la solidarité ;
  • la démocratie ;
  • l’équité et la justice sociale ;
  • l’autonomie, la prise en charge ;
  • le respect de la personne ;
  • la dignité.

Les cuisines collectives, c’est plus que des bons repas…Elles permettent de :Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

  • sortir de la maison ;
  • faire des rencontres et de se faire des ami (e)s ;
  • acquérir et partager des connaissances ;
  • construire un réseau d’entraide ;
  • valoriser l’autonomie ;
  • acquérir et partager des connaissances ;
  • expérimenter de nouveaux projets et encourager les initiatives.

Qui peut participer à une cuisine collective ?

La cuisine collective est accessible à tous!

Elle s’adresse à toutes les personnes qui ont le souci d’une Saine alimentation, d’une meilleure qualité de vie et qui souhaitent s’impliquer individuellement et collectivement dans leur communauté.

Les quatre (4) étapes des cuisines collectives

1.  Planification

  •  Feuilleter  les circulaires et regarder les spéciaux de la semaine;
  •  Établir des recettes en fonction des spéciaux ou selon les goûts des personnes.                                                                                 

2.  Achat

  • Faire la liste des denrées nécessaires ;
  • Désigner une personne ou plus pour effectuer les achats.

3.  Cuisson (journée de la cuisine)

  • Préparation des aliments et équipements requis ;
  • Répartition des tâches avant de commencer la recette ;
  • Laver et couper les légumes ;
  • Préparation des viandes ;
  • Faire cuire ce qui prend le plus de temps en premier ;
  • S’assurer de laver la vaisselle au fur et à mesure ;
  • S’assurer que la cuisine est propre avant de quitter (comptoir, plancher, cuisinière, vider la poubelle, etc).   

4.  Évaluation

  • Faire l’évaluation de la journée ;
  • Planifier et fixer la date de la prochaine rencontre (si possible).

Coût relié aux cuisines collectives

Le Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue fournit à chaque groupe, des denrées de base nécessaires à la préparation de plusieurs recettes, telles que :

  • Sel et poivre
  • Sucre
  • Farine
  • Riz
  • Cassonade
  • Margarine
  • Graisse
  • Huile végétale
  • Sauce soya
  • Vinaigre
  • Bases de soupe : poulet, bœuf
  • Cacao
  • Gruau
  • Poudre à pâte
  • Fécule de maïs
  • Papier ciré, papier d’aluminium, pellicule plastique
  • Épices (persil, origan, thym, basilic, feuilles de laurier, etc.)

Les autres achats reliés aux recettes choisies sont assumés par les participants (es) pour ensuite être divisés en part égale ou par le nombre de portions rapportées à la maison. 

 

3.    PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION EN SUPERMARCHÉ

Le Programme de récupération en supermarchés, déployé par les Banques alimentaires du Québec, permet de récupérer les denrées invendues, y compris la viande, dans les supermarchés dont les bannières participantes sont Provigo, Maxi, Métro, Super C et IGA, et ce, à travers le Québec. 

 Le PRS est un projet de société permettant une situation gagnant-gagnant en éliminant les pertes en supermarchés pour les denrées encore comestibles qui aide considérablement à approvisionner en denrées saines et de qualité les comptoirs alimentaires afin de donner à manger aux plus vulnérables.  Le grand intérêt de ce programme réside dans la possibilité de récupérer la viande invendue, mais toujours propre à la consommation en les congelant avant ou à la date « meilleur avant ».  La viande est en effet une denrée précieuse pour les comptoirs alimentaires, car elle est rare, dispendieuse et très nourrissante.  Au bout du compte, toute une gamme de produits est aujourd’hui récupérée dans le cadre du PRS : yogourt, lait, œufs, crème sûre, variété de fromages, etc.

 Objectifs

  • Réduire le gaspillage alimentaire = réduire l’insécurité alimentaire
  • Permettre d’offrir des menus plus équilibrés afin de s’assurer que les bénéficiaires ont une alimentation plus saine, tout en réduisant le gaspillage alimentaire.

 Impact social

L’accès à une alimentation saine est une des clés pour la réinsertion sociale des individus. Ce faisant, en combattant l’insécurité alimentaire des familles et des personnes bénéficiant des denrées distribuées, nous contribuons à leur donner le pouvoir d’agir sur leur condition, et ultimement à combattre la pauvreté.

Soutien et accompagnement

Depuis 1994, la mission première du Regroupement d’Entraide sociale du Témiscamingue n’est plus la défense de droit, mais bien l’aide et l’entraide aux personnes vivant dans un contexte de pauvreté. Ce changement oblige à réviser notre statut de membre régulier au Front Commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) pour devenir, en mai 2007, membre sympathisant. Ce nouveau statut permet d’être à l’affût des orientations et actions entreprises, de pouvoir participer aux activités et de recevoir la documentation sur les changements gouvernementaux.

 

Nous dispensons tout de même des services suivants :

  • intervention téléphonique;
  • accompagnement.
Arbre de Noël

Regroupement d’entraide sociale du TémiscamingueDans  La vie courante, plusieurs familles dans le besoin sont confrontées à des contraintes budgétaires.  Leur condition ne leur permet malheureusement pas d’offrir des cadeaux à leurs enfants à la période de Noël.  Par notre activité « Arbre de Noël », nou

s tentons donc de remédier  à cette situation.  La population est invitée à y participer.

Le but de cette activité

Permettre aux enfants des familles dans le besoin de recevoir un cadeau pour Noël qui sera, par la suite, distribué à l’intérieur des demandes de paniers de Noël. 

Fonctionnement

Une semaine après l’ouverture de la période d’inscription des Paniers de Noël, nous installons des sapins de Noël chez plusieurs commerçants du Témiscamingue.   Suspendues dans chacun des sapins,  des étiquettes indiquent l’âge et le sexe de chacun des enfants.  Les gens sont invités à choisir une étiquette correspondante à l’enfant pour lequel ils désirent offrir un cadeau.  Par la suite, le cadeau est remis au commerçant qui nous l’achemine.  Cette approche permet d’amasser plusieurs cadeaux avant la présence continue de trois (3) jours, de travailleuses et bénévoles, chez les commerçants participants

Chaque année, l’activité permet d’agrémenter le Noël de plus d’une centaine d’enfants ! 

Paniers de Noël

Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

Quand arrive le temps des fêtes, nous pensons partage et entraide. Cette année plus que jamais, le regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue a besoin de vous. Chaque année, 300 paniers de Noël sont distribués et suite au contexte de pandémie, nous nous attendons à une hausse des demandes. Au Témiscamingue, près de 1000 familles témiscamiennes vivent dans un contexte précaire, temporaire ou permanent.

Nous sommes très heureux de vous annoncer que cette année il y aura une Grande Guignolée des médias. Par contre, nous ne pouvons pas accepter de don de denrées dû aux mesures sanitaires mises en place par le gouvernement. seulement les dons en argent seront acceptés. Voici les façons de le faire : Par virement Interac à l’adresse courriel  paniersdenoeltemiscamingue@gmail.com; Par chèque, libellé au nom de : Les Paniers de Noël du Témiscamingue au 721 rte 101 N. Duhamel-Ouest, J9V 2E2, en participant aux initiatives sociales préapprouvées et publiées sur notre page Facebook. et en personne directement à nos bureaux.

Bénévolat / Emplois

Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles on peut décider de faire du bénévolat. Elles peuvent être d’ordre personnel, professionnel, communautaire ou social.

Si vous souhaitez faire du bénévolat pour le Regroupement d’Entraide Sociale du Témiscamingue, veuillez remplir le formulaire ci-dessous et le déposer au 721, Route 101 Nord, Duhamel-Ouest ou par courriel : info-rest@tlb.sympatico.ca.

Regroupement d’entraide sociale du Témiscamingue

 FORMAT – PDF

 FORMAT – WORD

Nous offrons :

  • De l’écoute
  • De l’accompagnement
  • De l’aide directe individuelle et de groupe

 

Coordonnées

Tél : 819 622-0765
Fax : 819 629-3123
coordo-rest@tlb.sympatico.ca

721, Route 101 Nord
Duhamel-Ouest
Québec - J9V 2E2

Heures d'ouverture

Lundi au jeudi : 8h00 à 16h00

 

8 + 3 =